Miroir, mon beau miroir…

pour retrouver la bonne page :://Miroir, mon beau miroir…

Miroir, mon beau miroir…

Plan du chapitre, supports et corrigés

EPI

Une autobiographie est un “récit rétrospectif en prose qu’une personne réelle fait de sa propre existence, lorsqu’elle met l’accent sur sa vie individuelle, en particulier sur l’histoire de sa personnalité”.

Philippe Lejeune, Le Pacte autobiographique, 1975

« Une œuvre est effectivement une autobiographie quand il y a identification, ensemble ou séparément, des trois instances  : l’auteur, le narrateur et le personnage. Le fait que l’auteur ait inséré des informations biographiques véridiques ne suffit pas  : il faut qu’un accord soit passé entre l’auteur et son lecteur. Le premier s’engage à ne dire que la vérité, à être honnête en ce qui concerne sa vie. En contrepartie, le second peut décider de lui accorder sa confiance. Cet engagement dans lequel l’auteur affirme l’identité entre le narrateur, le personnage et lui-même constitue ce que Philippe Lejeune a appelé le pacte autobiographique. »        

Karine Hurtevent, L’Autobiographie ou l’Écriture de soi, 2006

Que lire sur ce thème ? CLIC !!

1- Faisons les présentations !
Questionnaire de Proust (manuel doc. 4p.38).

2- Narcisse au miroir.
Le mythe de Narcisse chez Ovide… et ses représentations : Poussin, Waterhouse, Dali MÉTHODE ANALYSE TABLEAU

Ressources audio-visuelles sur Internet : Narcisse et Echo ; La triste fin de Narcisse ;

 

3- MÉTHODE Réussir la dictée.

4- Comment faire son autoportrait ?
MÉTHODE ANALYSE BD M. Satrapi, Persepolis, 2000-2004 : « Le légume ».
M. Leiris, L’Âge d’homme, 1939 : « Je viens d’avoir 34 ans »
TEXTE ÉCHO Akhénaton, « Je suis peut-être », 1995
FICHE RÉFLEXE Les classes et fonctions grammaticales.

5- Écrire un autoportrait à la manière de..
Sylvie Weil, Selfies, 2015
Jacques Lacarrière : « J’aime, je n’aime pas », XXe s.

6- Je me souviens…
MÉTHODE ANALYSE PHOTO Boubat, « Rémi écoutant la mer », 1995.
« De quoi se souvient-on ? » → Georges Perec : Je me souviens, 1978 et W ou le souvenir d’enfance, 1975 (manuel p. 29).
Écrire à la manière de G. Perec 10 « je me souviens ».
FICHE RÉFLEXE Résumé de conjugaison française.
Prép. Dictée : retourner, sortir, descendre, tenir, courir, recouvrir au présent et passé composé

7- Qu’est-ce qu’une autobiographie ?
→ étymologie du mot – prologues de Roald Dahl, Moi, Boy : souvenirs d’enfance, 1984 ; Escadrille 80, 1989 (manuel p.18-19)
FICHE RÉFLEXE Les mots : formation et sens.
Maîtriser le vocabulaire de la mémoire.

8- Le souvenir de l’injustice.
Rousseau, Confessions, 1782 : « Le peigne cassé » (manuel p. 20-21 + suite donnée)
TEXTE ÉCHO R. Dahl, Moi, Boy « Le capitaine Hardcastle »
Maîtriser le vocabulaire des émotions / sentiments.
Exercice d’écriture.

9- Souvenirs et sensations.
Qu’est-ce que la mémoire sensorielle ? → « La madeleine » de Proust.
Maîtriser le vocabulaire des sensations.
Exercice d’écriture.

10- Méthode : la 1re partie du DNB
Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, 1999
MÉTHODE Réussir la réécriture.

11- EVALUATION N°1 de type 1re partie du DNB

12- Comment construire une image d’enfance ?
Daniel Picouly, Le Champ de Personne, « La griffe du tigre » (manuel p.26-27)

13- MÉTHODE Écriture d’imagination.
Révision de la conjugaison des temps du passé de l’indicatif.

14- Séance de révisions
Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, 1848 : « Les soirées de Combourg ». Axe du temps

15- Amélioration de son exercice d’écriture
FICHE RÉFLEXE Les connecteurs temporels (propositions subordonnées CCT)

16- EVALUATION N°2 de type 1re partie du DNB

Objectifs d’écriture longue du chapitre :

  • Imagination : raconter un souvenir d’enfance.
2018-08-30T21:23:30+00:00